Télécharger l'application

Rendre vos données santé (presque) anonymes ? Pour – contre - ne se prononce pas.

Jeudi 13 juin

14h - 14h45 - Mobilier national - Galerie des Gobelins

Nos data sont devenues un enjeu primordial dans tous les domaines de la santé : recherches, soin, traitements innovants, gestion. Nos big data sont au coeur de la santé de demain, embarquant avec elles toute une série de craintes, la violation du droit à la vie privée et l’utilisation de nos données arrivant souvent en tête.

Mais derrière ces inquiétudes du grand public et des professionnels se glissent des enjeux à la frontière de l’intime et du bien public. Comment ne pas bloquer la recherche ? Existe-t-il un degré d’anonymat idéal ? Et que faire si l’on découvre une anomalie génétique en traitant vos données ? Autant de questions où se heurtent des intérêts en apparence opposés mais qui vont devoir travailler ensemble, le tout en étant RGPD compliant. Etat des lieux. C>

Thématique : Tech care

Anne-Sophie Taillandier

Directrice de TeraLab / Institut Mines Telecom

Ingénieure CentraleSupelec et titulaire d'une thèse en statistiques et réseaux de neurones de l'ENS Paris Saclay, Anne-Sophie Taillandier dirige la plateforme TeraLab de l'IMT depuis 2015. TeraLab est destiné à accélérer les projets de recherche, d’innovation et d’enseignement en permettant un accès à de la donnée réelle.

Pierre Alain Jachiet

Datascientist, créateur du projet “EurosForDocs”

Entrepreneur d'Intérêt Général au Ministère des solidarités et de la santé, il travaille sur le défi Open Chronic (DREES), pour améliorer la prise en charge des maladies chroniques, grâce à une nouvelle base de données sur les parcours de soins des malades, issue du SNDS.

Maryne Cotty-Eslous

CEO de la start-up Lucine, membre du Conseil National du Numérique

Présidente fondatrice de la startup bordelaise Lucine, en pleine expansion, Maryne Cotty Eslous a mis au point un projet qui permet aux personnes souffrant de douleurs chroniques de combattre les symptômes grâce à l'IA. Chercheuse de profession, formée à la science de la data, elle choisit de croiser les disciplines pour comprendre la complexité de l’être humain : Neurosciences, UX, droit, anthropologie, psychologie et histoire.

Céline Sportisse

Associée au sein du bureau de Paris de Karetis

A voir aussi

Débat

Low tech, high tech : qu’est-ce qu’une architecture militante aujourd’hui ?

13 Juin
9h45 - 10h30
Mobilier national - Galerie des Gobelins
Talk

Digital, Culture and City : conversation with Touria Meliani, Deputy Mayor of Amsterdam

14 Juin
17h - 17h15
Mobilier national - Galerie des Gobelins
Ajouté à votre wishlist